Newsletter mai 2021

Les abricots ont résisté au gel d’avril

#Les abricots ont résisté au gel d’avril

Mais que s’est-il donc passé dans la nuit du 7 au 8 avril 2021 ?

Une vague d’air glacial venant de l’arctique est bien passé par chez nous. Et si l’on ne peut imposer quelque loi à la nature, nous n’avons pu que limiter les dégâts de cette vague de froid

Un gel d’hiver en plein mois d’avril ….

Habituellement, les températures subies ce printemps dernier surviennent en hiver.

Durant cette période, les cultures sont en repos végétatif, ça, tout le monde le sait. Ce que l’on sait aussi, c’est qu’en avril, il ne faut pas se découvrir d’un fil.

Cette expression s’est révélée tout à fait exacte cette année ….

En avril,  justement, les jeunes abricots commencent à se former et les jeunes fruits peuvent supporter de faibles températures négatives avec de petites gelées jusqu’à -1°C. Cette fameuse nuit, les températures sont descendues en dessous de -6°C. Vous imaginez …. -6°C début avril …. Et sur de jeunes abricots …. On parle de gelée dite « blanche ».

Ces gelées printanières hors norme ont touché pas moins de 10 de nos 13 régions françaises … dont nos vergers drômois.

Face à ce gel : 3 méthodes de lutte contre le gel

Pour se prémunir du gel, en général, nous autres, agriculteurs disposons de trois méthodes de lutte de protection.

Et pour se prémunir du gel blanc en particulier, tous les moyens techniques sont évidemment mis doublement en œuvre afin de protéger nos vergers et nos fruits.

Le cérémonial du thermomètre

Regarder la météo à la télévision, ou suivre les prévisions météorologiques sur son smartphone sont choses banales et quotidiennes pour bon nombre d’entre vous.

Pas si banales pour nous autres, agriculteurs !

En effet, des prévisions fines et fiables et une bonne interprétation des températures nous apportent une aide indispensable pour définir les actions à mener dans nos champs.

Nous ne sommes jamais trop prudents, nous recoupons les informations de pas moins de 4 applications différentes.

Et pour cause … la nuit a été longue … dès 23h jusqu’au lendemain matin 9h les températures sont désespérément restées négatives …

Cette fameuse nuit du 7 au 8 avril, nombre d’applications n’arrivaient plus à fournir d’informations en temps réel tant le trafic virtuel s’était intensifié …

L’aspersion

L’aspersion continue d’eau sur les arbres protège les jeunes abricots par le phénomène dit de surfusion.
En effet, en gelant, cette eau forme une  « carapace » qui protège les fruits en leur maintenant une température proche de 0°C.

Or, comme dit précédemment, les jeunes abricots supportent de faibles gelées et ne pâtiront pas, en tout cas moins, du gel.

Et enfin

La ventilation

Le brassage mécanique d’air permet d’uniformiser le différentiel de température sol-air. Nous pouvons ainsi gagner entre 0,5°C et 1°C dans nos vergers. Cela peut sembler anodin mais cela peut aussi tout changer !

A défaut d’éolienne ou d’hélicoptère, oui oui, d’hélicoptère !!!, nous avons mis en marche notre atomiseur. Fabien a en effet ventilé nos champs toute cette nuit-là dans l’espoir de faire remonter un peu la température ambiante …

Cela n’a hélas pas suffi. Les dégâts sont bien réels. Par son intensité et sa durée, cette gelée arctique aura réduit de près de 80% notre production d’abricots … Pour vous donner une idée, nous passons d’une quantité approximative de 180 tonnes à près de 40 tonnes

180 , 40 tonnes cela ne change rien ou presque. Tant que les abricots ne sont pas dans les cagettes rien est joué. Comme chaque année nous allons tout mettre en œuvre pour vous garantir les meilleurs fruits possibles pour cet été.

Alors surveillez votre boite mail : l’ouverture des ventes directes d’abricots se profile à l’horizon !!!

Nous serons au rendez-vous 🙂 

Marie-Laure et Fabien

abricot du soleil

abricots 2020 – variétés Bergeron

Recette :  l'asperge blanche en toute décontraction

A l’heure du brunch ou pour un plateau télé, voici 2 recettes d’asperges blanches que nous vous recommandons vivement. 

Pain perdu aux asperges

Temps de préparation 20 minutes 

Cette recette tirée du journal l’express fait repartir en enfance grâce à son pain perdu 

Œuf à la coque aux asperges

Temps de préparation 15 minutes 

Par sa simplicité et sa rapidité, cette recette soufflée par l’une de nos fidèles clientes est notre coup de cœur

Je goûte

Inscription Newsletter

Pour ne plus rater les ventes directes de notre ferme inscrivez-vous à la newsletter

Une fois par mois actus de la ferme, découverte de mon métier d’agriculteur, agenda des ventes directes sont sur votre boîte mail

Dernières news …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *